Catégorie -L’édito de la semaine

Miniature MV et MVP Beaujolais Les Chemin de traverse

Duché d’uzès, uni par la diversité

De la cité d’Uzès, une image, celle de sa colline aux trois tours majestueuses. Le témoignage d’une histoire où la ville hébergea les trois pouvoirs : ducal, royal et épiscopal. Une image à laquelle on peut aujourd’hui associer celle d’une appellation viticole : Duché d’Uzès. Depuis 2013, certains coteaux entourant la ville bénéficient ainsi d’une reconnaissance en AOC.

Miniature MV et MVP Beaujolais Les Chemin de traverse

Coteaux-du-Loir, la voie de l’Aunis

Lors de notre première semaine dans la vallée du Loir, Amandine Fresneau, la présidente du syndicat viticole local évoquait en notre compagnie le déficit de notoriété dont souffraient toujours les Coteaux-du-Loir. D’aucuns pourraient voir dans sa taille modeste, seulement 74 hectares revendiqués aujourd’hui, la justification de cette discrétion.

Miniature MV et MVP Beaujolais Les Chemin de traverse

Le réveil du Loir

De la Loire au Loir, il n’y a parfois qu’un pas. Bien souvent, lorsque l’on évoque le fleuve royal, on y associe son vignoble. Vignoble qui, sur 700 kilomètres, s’étire entre le département de la Loire et les Côtes du Forez, pour cheminer jusqu’en Loire-Atlantique où celles du Muscadet entraperçoivent l’océan. L’évocation du Loir est moins évocatrice.

Miniature MV et MVP Beaujolais Les Chemin de traverse

Sortir du cadre de Bandol ?

Peu importe les vignobles, difficile aujourd’hui d’échapper à l’estampille « Vins de France ». Dénomination officiellement née en 2009 et qui a remplacé ceux que l’on appelait alors les « Vins de table ». Ces vins, sans indications géographiques (VSIG), bousculent de nombreuses AOC depuis leur émergence. Bandol semble échapper à cette tendance.

Miniature MV et MVP Beaujolais Les Chemin de traverse

« Bandol rosé, affirmer sa différence »

La Comtesse Portalis, MM. de Pissy, Lucien & Lucie Peyraud se retournent peut-être aujourd’hui dans leurs tombes. Ces figures vigneronnes qui, grâce aux rouges, ont engagé Bandol sur la voie de l’appellation dans les années 40, n’imaginaient probablement pas que 80 ans plus tard, le rosé serait devenue la couleur majoritaire de leur chère appellation.

Miniature MV et MVP Beaujolais Les Chemin de traverse

Restanques, gardiennes de biodiversité

Il n’y a pas que le Mourvèdre à Bandol ! Au-delà de son cépage iconique, il est une autre image que l’on associe souvent à ce terroir, celui des restanques. Ces terrasses en escalier façonnées par la main de l’homme depuis des siècles sculptent les paysages locaux en descendant vers la mer. Plus que de simples murs de pierres sèches : ce sont aussi des gardiennes de la biodiversité.

Miniature MV et MVP Beaujolais Les Chemin de traverse

« Changement de regard sur Bandol »

De Bandol, beaucoup auront l’image des domaines Tempier, Pradaux, Pibarnon, etc. Institutions qui ont forgé la réputation de ses vins à travers les décennies. Au-delà de ces Maisons dont la renommée n’est plus à faire, on voit pourtant poindre de nouveaux visages sur l’une des appellations les plus reconnues du sud de la France.

Les Chemin de traverse (1)

« Futurs Premiers Crus de Fleurie, la révolution attendra ! »

Un plébiscite ! Avec 85 % de votes favorables, auprès des 70 vignerons présents, Fleurie a validé, le 28 mars dernier, la liste des sept crus sélectionnés pour un futur classement en Premier Cru. À travers ce scrutin, elle devient officiellement la première appellation du Beaujolais à déposer un dossier de reconnaissance auprès de l’INAO…

Miniature MV et MVP Beaujolais Les Chemin de traverse

« L’émancipation de Chénas »

Il y a peu de temps encore, l’essentiel des raisins provenant des terroirs de Chénas était vendu en vrac au négoce ou apporté à la coopérative locale. Chénas souffrait d’un manque de reconnaissance qui freinait la montée en gamme de ses vins. Un déficit de notoriété qui se traduisait aussi par une forme de complexe vis-à-vis des voisins…